La Loi de la Méthode par:Dan Millman

31 Jul

La Loi de la Méthode

Sur le chemin qui mène a nos buts,

si nous voulons être surs, en partant du point A,

D’arriver au point Z,

Il faut d’abord nous rendre au point B,

Puis au C, puis au D, et ainsi de suite.

Sauter une seule étape,

Même si cela semble faire plus court.

Abouti souvent à l’échec.

Si vous avez une grande ambition,

Faites le plus grand pas possible

Dans le sens de sa réalisation.

Si c’est un tout petit pas,

Ne vous inquiète pas,

Car c’es probablement le plus grand

Qu’il vous est possible de faire pour le moment.

Mildred Mc. Afee.

   Notre vie quotidienne est pleine de buts et d’accomplissements. Ces buts peuvent être grains, comme escalader une montagne, gagner une élection ou se lancer en affaires, ou ils peuvent être modestes, comme faire une gâteau, gagner une partie de balle-molle ou faire ses devoirs d’écolier.

Certains deviennent  tellement  obsèdes par la réalisation de leurs buts- tellement presses d’obtenir un résultat final- qu’ils en oublient le chemin et la méthode qu’ils doivent suivre pour y arriver. D’autre côté, certains sont désorientes ou sont dans le doute quant a la marche a suivre pour aller du point A au point B tant et si bien qu’ils ont du mal à  se donner des buts précis, où qu’ils restent coinces sur une étape, incapables de voir plus loin.

Il peut être utile de rappeler que pour escalader une montagne, il faut d’abord se donner un but, ensuite déterminer la direction a prendre puis se préparer adéquatement, et enfin procéder par petites étapes faciles. Nous pouvons diviser toute entreprise, même la plus grande et la plus imposante, en petites étapes faciles et accessibles. Pour traverser un ruisseau à pied, mieux vaut utiliser toutes les pierres de gué. Si nous tentons de faire de trop grandes enjambées, tôt ou tard nous allons glisser.

La loi de la Méthode nous apprend non seulement a diviser un long trajet en courts tronçons  mais aussi à apprécier chaque étape comme s’il s’ agissait d’ une fin en soi. Chaque étape terminée est une petite réussite en elle-même ; de cette façon, nous connaissons le succès plusieurs fois et non plus uniquement lorsque nous arrivons à destination.  Souvent ce que nous avons appris en cours de route s’avère plus important que l’atteint. Par exemple, si nous passons vingt ans à peindre des portraits et qu’un accidente détruit tous nos toiles, nous y avons quand même gagne d’inestimables richesses intérieures, dont une qualité de regard que nous permet de voir la beauté qui existe dans toutes les visages.

Ceux qui ont de la difficulté à suivre une cheminement lent et progressif doivent de demander s’ils préfèrent être comme ce facteur qui se hâtait chaque jour de distribuer son courrier «pour avoir finir», ou comme cet autre facteur qui, marchant d’une pas tranquille et mesure, prenait le temps de saluer les gens qu’il croisait en observateur ravi de toutes ces scènes de quartiers. Plusieurs ne vivent que pour atteindre les grandes sommets mais ils oublient que durant l’ascension chaque pas représente une sommet par rapport au pas précédent.

Voice un autre exemple de la Loi de la Méthode : Patrick venait de recevoir une somme d’argent inespérée lorsqu’il remarqua une restaurant dans son quartier qui allait fermer pour cause de faillite. «Quelle occasion !» pensa-t-il. Il acheta le restaurant. Embaucha l’ancien personnel en conservant le même menu puis il posa un écriteau où il était écrit : «Nouvelle administration», pensant que sous sa direction charismatique. Les affaires fleuriraient. L’affaire fit encore faillite, comme fon faillite la plupart des jeunes entreprises et pour les mêmes raison : Patric n’avait pas suive toutes les étapes. El voulait que la réussite soit pour tout de suite.

Joshua, d’un autre côte, a lui aussi gagne une petite somme d’argent et lui aussi a vu une affiche portant le mot «faillite» dans la vitrine d’une restaurant. Alors il a fait ses devoirs : il a interroge des propriétaires de restaurant pour connaître les avantages et les inconvénients du métier de restaurateur. Il a appris que les trois choses les plus importantes pour les succès d’un restaurant étaient l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement. Mais l’emplacement du restaurant n’était pas le problème ; quelque chose d’ autre  l’avait conduit à la faillite. Joshua fit donc une étude de marche’ il téléphona à deux cents habitants de la région. Choisis au hasard, en leur demandant combien de fois par semaine ils allaient manger au restaurant et quel genre de nourriture ils préféraient. A la lumière de tous ces renseignements, il décida d’ouvrir le joshua’s Deli Delight Restaurant. Il passa ensuite un certain temps à visiter les restaurants de la région, s’offrant d’aider partout où c’était possible ; il observa et parla avec des plongeurs, des garçons de table, des cuisiniers, des maitres d’hôtel, des gérants, pour se faire une idée des questions qu’il devrait poser lorsqu’il embaucherait son personnel. Finalement, après avoir appris où se procurer les meilleurs produits aux meilleurs prix, après avoir engage le meilleur personnel et avoir fait tous les préparatifs nécessaires, Joshua avait passe par toutes les étapes. Son succès n’a pas été un coup de chance, une surprise ou un hasard. Joshua avait maitrise la Loi de la Méthode ; il avait fait la preuve qu’en bâtissant sur les fondations solides que sont la préparation et la méthode, nous pouvons atteindre tous nos buts. Nous pouvons accomplir n’importe quelle tache si nous la divisons en petite étapes faciles.

 

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: